Nos réalisations

Graffiti

L’Alternative Outaouais s’est impliquée dans un comité qui a été formée à l’an 2000 afin de contrer les tags et graffitis. De ce comité, est née l’idée d’implanter des endroits autorisés de graffitis afin de permettre aux artistes de pratiquer leur art en toute légalité. Cette initiative unique au Québec a permis de diminuer de 75% les plaintes de tags et graffitis illégaux dans tous les secteurs de la grande ville de Gatineau. À ce jour, 29 sites ont des murs autorisés pour le graffiti. Certains sont munis de 1, 2 ou 3 murs pour un grand total de 50 murs. Également, il ne faut surtout pas oublier les 3 tunnels autorisés par le ministère des transports qui sont tous situés dans le secteur de Hull.

                                                                                   

Chaque année depuis 2005, un concours de graffiti est organisé. Ce concours permet de faire connaître aux graffiteurs les endroits autorisés pour pratiquer leur art et de sensibiliser la population aux talents des jeunes de la région. Au départ, les graffitis se faisaient sur les pelles des déneigeuses de la ville de Gatineau. Après trois années, nous avons troqués les pelles pour des bandes de patinoires extérieures. Les graffiteurs apprécient davantage cette surface pour pratiquer leur art. Le concours fait maintenant parti intégrante du Festival de Montgolfières de Gatineau ce qui amène une très grande visibilité autant auprès des gens de l’Outaouais que de l’extérieur.

Pour voir les différents graffitis créer aux cours des dernières années, clique sur le lien suivant : http://www.gatineau.ca/portail/default.aspx?p=la_ville/concours/2016_graffitis

Concours de graffitis - Édition 2016


15ième anniversaire de L'Alternative Outaouais

L’année 2009 marqua le 15ième anniversaire de L’Alternative Outaouais.  Une soirée fut organisée afin de souligner cet événement.  Plusieurs de nos collaborateurs étaient présents et nous avons remis à certains d’entre eux une plaque hommage afin de les remercier de leur implication auprès des adolescents et de notre organisme.

Voici des photos de cette soirée!

De gauche à droite, Marie-Claude Sirois directrice de l’Alternative Outaouais de 2003-2004, Michel Côté directeur de 2004 à aujourd’hui, Josée Tamborini directrice de 1994-2002 et à l’avant, Jocelyme Myre adjointe administrative de 2000-2010.

Voici l’équipe de L’A.O en 2009.

De gauche à droite. Au fond : Michel Côté et Marie-Eve Dufour. Au milieu : Julie St-Denis, Évelyne Dugas (stagiaire) et Priscillia Leclerc. À l’avant : Manon Plamondon et Jocelyne Myre.

Prix hommage remis à nos fidèles partenaires depuis 15 ans déjà... MERCI!


Présentations dans les écoles

Entre 2004 et 2010, nous avons présenté des ateliers ayant pour sujet l’intimidation et le taxage à l’école en collaboration avec le Service de police de la Ville de Gatineau. Les classes de 1ère secondaire étaient visées par cette sensibilisation. En moyenne, une quarantaine de classes étaient visitées chaque année, ce qui représente environ 1300 élèves qui sont sensibilisés au phénomène de l’intimidation.  De plus, suite à cette campagne de sensibilisation, plusieurs élèves victimes ont dénoncé leur situation et des rencontres de médiations en ont résulté.


Plus encore

L’Alternative Outaouais s’implique tout au long de l’année dans différentes présentations ou événements en lien avec la mission et le mandat, en voici des exemples :

  • Présentation de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) dans des écoles secondaires
  • Kiosques pour la semaine de prévention de la toxicomanie dans les écoles secondaires du secteur Gatineau
  • Participation à la semaine du Droit
  • Conférence sur le fonctionnement judiciaire Québécois en Jamaïque

Haut de la page